Automne 2020 : Résultats des essais Precision Planting



Souvenez-vous ! Dans notre précédent article du 9 juin 2020, nous vous présentions les essais mis en place par Opticultures afin de tester certains éléments Precision Planting et l’impact des différents réglages dans des contextes techniques et pédoclimatiques variés. Quatre essais en maïs grain et maïs ensilage ont été mis en place sur la région Bretagne.


La qualité de semis du maïs s'évalue sur trois critères :

  • la répartition des pieds au sein du rang,

  • la répartition des graines dans le profil de sol (profondeur de semis),

  • la rapidité et l’homogénéité à l’émergence du peuplement.

Différentes mesures ont été réalisées tout au long du cycle du maïs, du semis à la récolte.

Dans cet article, nous vous présentons les résultats des essais traitant de la pression de terrage et de la vitesse de semis : quels impacts de la pression de terrage et de la vitesse d’implantation sur la qualité de semis ?


DeltaForce: réglage de la pression de terrage en continu

Deux essais ont été menés parallèlement:

  • l’un avec un semoir équipé de l'élément Precision Planting DeltaForce qui permet de mesurer en continu les différentiels de pression et de réajuster en temps réel la force d'appui de chaque élément semeur


  • L’autre avec un semoir non équipé du contrôle de la pression en continu. L'objectif était d'évaluer la qualité de la distribution permise par chacun des semoirs, et ce, à différentes vitesses de semis.



Impacts sur l’espacement des graines


Les figures suivantes présentent la répartition des espacements à trois vitesses de semis différentes : 8km/h, 11km/h et 14km/h, avec ou sans l’élément Precision Planting DeltaForce (régulation de la pression de terrage).





Figure 1 : Semoir non équipé de DeltaForce








Figure 2 : Semoir équipé de DeltaForce







Ces 2 graphiques montrent que quelque soit la vitesse de semis, les espacements sont davantage réguliers lorsque la pression de terrage est contrôlée. Nous pouvons observer que la variation des valeurs d'espacement augmente avec la vitesse : plus la vitesse de semis est élevée, moins les espacements sont réguliers.


Malgré une vitesse élevée de semis, le semoir équipé de l’élément Precision Planting DeltaForce conserve des performances intéressantes. Le semoir non équipé des éléments Precision Planting génère beaucoup plus de manques et de doubles.



Impacts sur la profondeur de semis


L’homogénéité de la profondeur de semis est un facteur clé dans la réussite dans semis afin de favoriser une levée homogène et limiter la concurrence entre les pieds par la suite.


Les figures suivantes présentent les profondeurs de semis à trois vitesses de semis différentes : 8km/h, 11km/h et 14km/h, avec ou sans régulation de terrage.







Figure 3 : Semoir non équipé de DeltaForce












Figure 4: Semoir équipé de DeltaForce








Les figures ci-dessus montrent des valeurs de plus en plus dispersées lorsque la vitesse augmente : la profondeur de semis est elle aussi influencée par la vitesse de semis. La régularité de profondeur diminue avec la vitesse. Plus la vitesse est élevée, plus les graines sont semées à des profondeurs différentes.


Cette disparité est lissée avec l’utilisation du Deltaforce qui permet de réguler la pression de terrage. En effet, la figure 4 montre des profondeurs moins hétérogènes, même quand la vitesse de semis augmente. Les mesures de profondeur ne révèlent pas de différence significative dans la dispersion des valeurs autour de la profondeur moyenne pour les vitesses testées.

Ces différentes figures illustrent le phénomène de pianottement ou trépidement des éléments semeurs qui apparaît lorsque la vitesse d’avancement augmente. Ce phénomène vient alors dégrader la qualité de semis, avec une distribution horizontale plus anarchique (pourcentage de multiples plus élevé) et des valeurs de profondeur de semis plus dispersée (écart-type plus élevé).


La régulation de la pression sur l’élément semeur apparaît donc comme nécessaire pour augmenter la vitesse d’avancement du semoir tout en conservant une qualité de semis optimale.



Des outils d’aide à la conduite multiples mais fiables




Ci-dessus la carte de semis de l’essai semé sans régulation de la pression de terrage.


Le conducteur a accès à ces données en temps réel pendant l’opération de semis. Ainsi, lors du semis de l’essai, nous avons pu observer que la qualité de semis se dégradait avec l’augmentation de la vitesse d’avancement.


Nous avons utilisé deux indicateurs :

  • le “good ride” ou bonne vitesse qui est un indicateur permettant d’évaluer la stabilité de chaque élément semeur (accéléromètre, mesure des vibrations verticales). Il vaut 100% quand ces vibrations ne sont pas préjudiciables sur la qualité de semis.

  • la “singulation” ou le pourcentage de graines bien placées c’est-à-dire non semées en multiples ou en manques.

Ainsi, nous avons observé un élément très stable à une vitesse de semis de 8 km/h. Cette stabilité se dégradait à des vitesses supérieures (11 et 14 km/h). Les vibrations sont à l’origine de la perte de précision sur le rang (manques et doubles) comme nous pouvons le voir ci-dessous.






Figure 5: Répartition des manques et doubles









Pour plus d'informations, n’hésitez pas à contacter directement Martin PINAULT au 07.81.46.59.62 ou à renseigner notre formulaire de contact ici